Le Chef du gouvernement reçoit le certificat d’inscription de la Rumba

Le Chef du gouvernement reçoit le certificat d’inscription de la Rumba

Le premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a reçu officiellement le 9 juin 2022 le certificat d’inscription de la Rumba au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Après la décision prise par l’Unesco le 14 décembre 2021, le ministre de la culture et des arts, Dieudonné Moyongo, a remis officiellement le certificat d’inscription au registre du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, au Chef du gouvernement.

Relatant brièvement l’histoire de la Rumba, le ministre de la culture, indique, que c’est la récompense d’un travail du comité scientifique et de l’implication des deux Chefs d’Etats à savoir, Denis Sassou N’guesso de la République du Congo et Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo de la Rdc, pour que l’Unesco reconnaisse les valeurs liées à la Rumba.

Pour le ministre de la culture, que ce certificat n’est pas illimité dans le temps. Il a cette occasion interpellé les praticiens de la musique ainsi que les acteurs culturels d’être à la hauteur de cette reconnaissance et aussi entretenir ces savoirs. Mais, surtout de veiller à protéger cette tradition pour les générations futures.

« Aujourd’hui, avec la montée en puissance de nouveaux courant musicaux, il nous faut veiller à la sauvegarde de la musique que nous avons héritée des anciens et que nous avons par conséquent le devoir de transmettre à la postérité. Elle fait partie de notre identité culturelle », a dit le ministre Moyongo.

Recevant le certificat des mains du ministre de la culture, le premier ministre a remercié et félicité les membres dudit comité pour avoir œuvré à l’atteinte de cet objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.