La CEEAC annonce une mission d’observation électorale pour les législatives

La CEEAC annonce une mission d’observation électorale pour les législatives

Une délégation de 20 observateurs électoraux issus de dix Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), chargée de surveiller la bonne tenue des élections législatives et locales du 4 et 14 juillet prochain au Congo confirme leur présence.

Cette délégation de la Ceeac qui s’apprête à débarquer en République du Congo pour observer les élections législatives et locales, dont les forces de défense et de sécurité ont voté ce 4 juillet et le 10 juillet le reste de la population, est conduite par Gabriel Arcanjo Ferreira Da Costa, ancien premier ministre de la République de Sao Tomé et Principe.

En effet, elle a été déployée sur  décision l’Ambassadeur Gilberto da Piedade Verissimo,  Président de la commission de la Ceeac, conformément aux textes communautaires en vigueur, notamment la Déclaration de la 12ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du 07 juin 2005 à Brazzaville, portant sur l’appui aux Etats membres engagés dans les processus électoraux, ainsi que la Décision de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement N°19/CEEAC/CCEG/XIII/07 de 2007 relative à l’envoi des missions internationales d’observation électorale dans les Etats membres, annonce la Déclaration de la Ceeac envoyée dans différents organes de presse le 4 juillet 2022.

La Mission comprend 20 observateurs électoraux issus de dix Etats membres de la CEEAC excepté le Congo qui est l’Etat organisateur. Cette Mission est soutenue par une équipe de supervision et de coordination technique composée de deux hauts fonctionnaires de la commission et du Représentant de l’Institut électoral pour la démocratie durable en Afrique (EISA) auprès de la CEEAC, sous la supervision de Bante Mangaral, Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la commission de la CEEAC.

« L’objectif de la mission est d’accompagner l’État membre concerné et de contribuer ainsi à la consolidation et à l’encrage de la démocratie en Afrique Centrale en général, et en République du Congo en particulier. La commission a pour rôle essentiel, l’observation du déroulement de ce double scrutin à l’issue duquel, elle rendra publique une Déclaration préliminaire qui sera suivie d’un rapport final plus tard. La mission tient à remercier les autorités de la République du Congo pour toutes les commodités et les dispositions prises en vue de faciliter le séjour et le déploiement de ses observateurs électoraux sur le territoire national », signale ladite Déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.