Formation journalisme en partenariat avec Ucare, Jec et le Club économique

Formation journalisme en partenariat avec Ucare, Jec et le Club économique

L’association congolaise de recherche et de l’éducation (Ucare) a conclu le 28 mai 2022 à Brazzaville, un accord de partenariat avec l’Ong Journalisme et éthique Congo (Jec) et le Club économique de la presse congolaise afin de donner une expérience pratique à des étudiants en journalisme, en communication et en langue anglaise.

L’apprentissage constitue un des facteurs incontournables de tout développement. C’est pourquoi les trois ont décidé de se donner les mains pour développer ce secteur.

Ucare, Jec et le Club économique de la presse congolaise envisagent également des actions communes dans le domaine telles que l’encadrement des jeunes en télécommunications et de l’audiovisuel.

« Ucare œuvre dans l’éducation et la formation des jeunes, nous voulons étendre son champ d’action, c’est pour cela que nous avons signé ce protocole d’accord avec ces deux associations, afin de permettre à nos apprenants qui voudrions faire carrière dans le métier du journalisme, de bénéficier de l’expertise de ces associations œuvrant dans ce domaine », a indiqué le président de l’Ucare, Pavel Mbahouka.

Cette association forme aux métiers du journalisme, de la communication des entreprises et des institutions, du marketing et de la publicité, des ressources humaines et des médias.

A travers cette signature d’accord de partenariat, Ucare formera gratuitement le personnel du Club économique et du Jec qui désirent apprendre la langue anglaise. Mais, aussi « Apporter notre aide à ces associations à trouver d’autres partenaires à mesure de les soutenir financièrement pour la réalisation de leurs projets », a conclu le président Mbahouka.

Pour le directeur exécutif du Jec, Arsène Sévérin Ngouela, que ce partenariat témoigne de leur engagement à offrir aux élèves et aux étudiants voulant apprendre le journalisme, la meilleure formation possible et à leur donner les moyens pratiques de se frotter aux réalités de leur futur métier.

Laudes Martial Mbon, coordonnateur du Club économique de la presse congolaise, a fait savoir que les membres du Club mettront leur expérience au service des jeunes journalistes au travers différents ateliers de formations et d’échanges.

Il a également déclaré, que le mieux serait de respecter les normes de cette convention de partenariat à la lettre. Car, d’après lui, le temps n’est plus au discours mais au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.