Mayolas promet de défendre les intérêts de la Fécofoot

Mayolas promet de défendre les intérêts de la Fécofoot

« Je serai un président qui va faire évoluer la fédération et je vous en fais la promesse maintenant. Nous devons désormais regarder plus loin et penser à l’avenir de notre football. Pour agir efficacement dans l’intérêt de tous et continuer avec vous les œuvres entamées depuis 2018 », a promis Guy Blaise Mayolas.

Le président sortant de la Fédération congolaise de Football (Fécofoot), Guy Blaise Mayolas, a été réélu le 2 septembre 2022 pour un nouveau mandat de quatre ans.

Candidat unique et président réélu au poste de président de la Fécofoot et ce, après un retard causé par le ministère en charge des sports, qui avait annulé la veille l’assemblée générale élective, à travers un communiqué télévisé. D’après le ministère des sports, ladite assemblée ne réunissait pas les conditions de la tenue d’une assemblée élective notamment d’une élection démocratique et transparente.

Prévue à 10h, c’est finalement à 18h que l’assemblée générale élective a débuté après les pourparlers entre le ministère et la Fécofoot. On pouvait lire sur les pancartes que portaient les délégués : ‘‘Non à l’ingérence du ministère des sports à l’assemblée générale extraordinaire élective’’.

Quatre heures après, ils se sont donc accordés sur de nombreux points à savoir : l’amélioration de la gouvernance, la modification des statuts et la modification du code électoral.

Les travaux de l’assemblée générale élective se sont déroulés en présence des délégués de la Fédération internationale de football association (FIFA) et de la Confédération africaine de football (CAF).

Image archive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.