18.000 candidats entament les épreuves physiques et sportives du Bac technique

18.000 candidats entament les épreuves physiques et sportives du Bac technique

Plus de 18.000 candidats aptes affrontent les épreuves du Bac sportif session de mai-juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national.

Le coup d’envoi de ces épreuves a été donné par le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, sur les installations du lycée commercial 1er mai de Brazzaville.

Procédant au lancement de cette session, le ministre de l’Enseignement technique a exprimé sa satisfaction pour le travail abattu par la direction en charge de l’organisation des examens et concours. « Aujourd’hui, le Bac Eps qui démarre est aussi une satisfaction. Toutes les dispositions ont été prises », a-t-il dit.

Au niveau du jury n°2 EPS, où le coup d’envoi de la session n’a pas été donné, près de 800 candidats sont en lice dont 390 filles. Les candidats sont repartis en deux centres de travail pour une durée de 7 jours. « Nous avons un souci monsieur le ministre, nous n’avons qu’un seul ballon de Football, l’idéal serait que nous en ayons deux », a regretté Victorien Mahoungou, responsable secrétariat dudit centre.

« Nous avons pris en compte votre doléance », réplique le ministre.

Brazzaville a deux centres, notamment le stade annexe Alphonse Massambat-Débat et au lycée technique commercial.  Les disciplines attendues sont entre autres, la course, le saut en longueur, le football et la gymnastique.

Jordy Paul Lindo Momba, l’un des candidats a dit qu’il se sent capable d’affronter l’enchainement. « Je maîtrise mon enchainement, suis très en forme ».

Le Bac Eps au Congo précède le lancement officiel des épreuves écrites.

Au Congo quarante candidats au Bac technique sont détenteurs de faux diplômes – LA BREVE ONLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.