12 véhicules de type 4×4 offerts pour des missions éducatives

12 véhicules de type 4×4 offerts pour des missions éducatives

La Banque mondiale a procédé le 26 juillet 2022, à la remise de douze véhicules de marques Hilux 4×4 au Gouvernement congolais dans le cadre du projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (Praased).

Le don a été possible grâce à la bonne collaboration entre la Banque mondiale et le Gouvernement congolais représenté par le ministère de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation.

Ces véhicules sont destinés aux directeurs départementaux aux fins de conduire à bien les activités liées au Praased. Selon la chargée de l’éducation à la Banque mondiale, Yvette Sacadura, à travers ce don, leur institution entend contribuer efficacement à la mobilité des autorités départementales.

« Ces véhicules de mission devant aider les directeurs départementaux à assurer une mise en œuvre efficiente du projet de modernisation de l’éducation », a-t-elle déclaré.

Réceptionnant les contacts des véhicules, le ministre en charge de l’éducation, Jean Luc Mouthou, a attiré l’attention des directeurs départementaux. « Ces véhicules ne sont pas destinés à des courses personnelles, ni à transporter du bois, du charbon, ni encore du ciment. Mais pour l’amélioration du système éducatif. Faites-en bon usage », a martelé le ministre Mouthou après avoir remercié le donateur.

Le ministre remettant les contacts aux directeurs départementaux

Approuvant l’interpellation du ministre, le coordonnateur du Praased, Calixte Kolyardo, indique que ces véhicules vont faciliter la distribution des supports et matériels didactiques, la collecte des statistiques, l’enrôlement biométrique des enseignants, la formation décentralisée sur les nouveaux programmes.

« C’est avec responsabilité que nous utiliserons ces véhicules », a rassuré le directeur départemental de la Sangha, Patrick Modeste Manard.

Assurer un enseignement de qualité pour tous, améliorer la qualité et la gestion des ressources ainsi que les performances du système éducatif, sont entre autres trois composantes sur lesquelles s’appui le projet, qui a pour objectif : améliorer le rendement scolaire au primaire et au collège.

Crédit photo : La Brève Online

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.