Au Congo quarante candidats au Bac technique sont détenteurs de faux diplômes

Au Congo quarante candidats au Bac technique sont détenteurs de faux diplômes

Sur près de 18.000 candidats inscrits, quarante candidats au baccalauréat technique détenteurs de faux diplômes ont été détectés lors de contrôle des dossiers par les responsables des examens et concours.

L’information circulait sur les réseaux sociaux, mais le 10 mai 2022, après avoir lancé officiellement au lycée technique commercial, les épreuves pratiques de l’éducation physique et sportive du baccalauréat (Bac Eps), session de mai-juin 2022, le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, l’a confirmé devant le presse que ces candidats n’auront pas accès à cet examen d’Etat.

 » Les candidats au baccalauréat technique et professionnel ayant déposés les faux diplômes ne se présenteront pas à la session de juin. La décision a été prise conformément aux textes de la direction des examens et concours. C’est ce que le ministère peut faire en des pareilles circonstances « , a indiqué le ministre.

Au Congo, il n’est pas rare que les candidats s’inventent de fausses références.

Parfois, certains candidats à la recherche d’un emploi affirment sur leur CV et en entretien avoir un diplôme qu’ils n’ont en réalité jamais obtenu. Certains vont même jusqu’à fournir de faux diplômes achetés en ligne.

Mais, les ministères en charge de l’Enseignement s’organisent pour lutter contre la fraude.

18.000 candidats entament les épreuves physiques et sportives du Bac technique – LA BREVE ONLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.