Un nouvel hôpital général ultra-moderne à Brazzaville

Un nouvel hôpital général ultra-moderne à Brazzaville

Le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’guesso a, inauguré le 15 décembre 2021, un nouvel hôpital à Brazzaville, doté d’équipements ultra-moderne destinés à offrir des soins de santé à plus de 1 million 838 348 habitants de la ville et ceux de quelques villages du Nord, entre Brazzaville et Gamboma.

Situé à Djiri, dans le 9e arrondissement de Brazzaville, l’hôpital général est construit par une société brésilienne, sur 504.500 m2 de superficie pour un montant qui n’a pas été dévoilé au public.

Cet hôpital flambant neuf, fait parti des 12 hôpitaux qui seront construits dans douze départements du pays. Cela, dans le but d’améliorer les conditions de vie des citoyens.

Au premier niveau, on retrouve une salle d’attente et d’urgence en fonction, et une pharmacie.

En effet, l’hôpital général de Djiri, assurera la formation professionnelle initiale et continue du personnel, il contribuera à la recherche clinique et fondamentale et à la participation aux activités de santé publique, ont signifié les professionnels de santé.

Dans cette structure sanitaire, l’on retrouve également un bloc opératoire avec une salle d’opération, une salle d’accouchement, les soins néonatals, une salle pédiatrique, un bloc chirurgical, une unité d’imagerie, la cardiologie, la neurologie, maladies endocriniennes, ophtalmologie, médecine dentaire, une zone covid-19, l’hospitalisation avec un total 200 lits et bien d’autres.

En pareille circonstance, le ministre de l’aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, Jean Jacques Bouya, a insisté sur l’entretien des ouvrages.

Cependant, le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki, a donné les missions de l’hôpital. « Cet hôpital a pour missions d’assurer les soins d’urgence, de permanence et de spécialité, réaliser les examens de diagnostic, le traitement et l’hospitalisation des malades, des blessés, des femmes enceintes qui s’adressent à lui », a indiqué le ministre de la santé.

Aussi, il a demandé aux personnels de santé de cultiver l’empathie et d’éviter les antivaleurs.

La République du Congo, déploie de grands efforts en vue d’améliorer les conditions de vie de son peuple, des couches déshéritées pour éviter que les hôpitaux demeurent sans moyen, sans matériels de première main dans les salles d’urgence.

De son côté, le maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba s’est dit satisfait du fait que la ville de Brazzaville, soit la première à bénéficier cette infrastructure dans le cadre du programme de santé pour tous.

Après l’inauguration de cet hôpital général de Djiri, le président de la République se rendra à Pointe-Noire pour inaugurer celui du département du Kouilou.

Ouverture officielle des voiries urbaines

Juste après l’inauguration de l’hôpital général de Djiri, le Chef de l’Etat et sa délégation se sont ensuite rendus aux quartiers Soukissa, dans l’arrondissement 5 Ouenzé et Moukoundzi-Ngouaka dans le 1er arrondissement, Makélékélé, pour donner le top à la circulation des voiries urbaines construites dans le cadre du projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.