»Les Africains devront lier la parole à l’action pour la résolution des problèmes majeurs du continent », l’appel de Kagamé 

 »Les Africains devront lier la parole à l’action pour la résolution des problèmes majeurs du continent », l’appel de Kagamé 

Les Africains devront lier la parole à l’action pour la résolution des problèmes majeurs du continent. Cet est du président rwandais, Paul Kagamé, le 11 avril 2022 à Brazzaville, devant le parlement réuni en congrès.

Les africains devront lier la parole à l’action pour la résolution des problèmes majeurs du continent », c’est appel La première étape de la visite d’Etat du président rwandais en République du Congo a été marquée, à Brazzaville, par son adresse devant le parlement congolais réuni en congrès. Lors de ce discours de moins de 20 minutes, Paul Kagamé a passé en revue les grands défis auxquels l’Afrique est confrontée, telles que la santé, la paix et la sécurité, l’intégration et la coopération régionale et continentale ainsi que la coopération bilatérale entre le Congo et le Rwanda.

Fixant les parlementaires congolais sur l’objectif de sa visite d’Etat, le président rwandais a souligné qu’elle s’inscrit dans la cadre de l’approfondissement de l’amitié entre le Rwanda et le Congo et du renforcement de la coopération entre les citoyens des deux pays. Les peuples du Rwanda et du Congo sont unis par une vision commune d’une région stable et prospère et travaillent pour un continent fort et prospère, a-t-il affirmé.

Paul Kagamé a saisi cette occasion pour remercier les partenaires du monde entier, notamment le gouvernement congolais, pour la solidarité exprimée lors de la commémoration du 28ème anniversaire du génocide des Tutsis au Rwanda. Pour lui, les dures leçons de cette tragédie devraient permettre de construire un pays que les rwandais méritent et contribuer au bien-être et au succès du continent africain.

Des défis sur plusieurs fronts

En rapport avec la pandémie du covid-19, le président rwandais a invité les Africains à s’armer davantage pour affronter les futures crises sanitaires. Il a, par ailleurs, salué la Nouvelle Agence africaine des médicaments qui permettra, selon lui, au continent africain de réglementer et d’approuver ses propres vaccins et médicaments de haute qualité. Il a souhaité que le Congo procède à la ratification du traité y relatif.

Abordant l’aspect lié à la paix et la sécurité en Afrique, Paul Kagamé a rassuré les parlementaires congolais que le Rwanda et le Congo sont déterminés à déployer des efforts pour résoudre les conflits dans certaines parties de l’Afrique, notamment dans la région du Sahel, en Ethiopie et en Somalie. Il a ajouté que les parlementaires ont un rôle à jouer dans l’harmonisation des lois et des règlements dans l’ensemble de la CEEAC.

Parlant de la coopération bilatérale, le chef de l’Etat rwandais a informé les parlementaires de la signature, le 12 avril, à Brazzaville de plusieurs accords de coopération économique et culturel entre le Congo et son pays. Il a réitéré le souhait de son pays de renforcer davantage son amitié et sa coopération avec le Congo.

Avant de clore son message, le président rwandais a invité les africains à passer de la parole à l’action pour faire face aux défis du continent. Pour lui, les africains ne devraient pas être fiers de dire de bonnes choses pendant des décennies et faire le contraire dans la pratique. L’Afrique doit réaliser des avancées significatives, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.