DEVELOPPEMENT DURABLE : LES FEMMES DE LA CUVETTE AU CŒUR DE L’ACTION

Dans le but d’œuvrer pour soutenir l’autonomisation facteur d’un développement juste et de promouvoir l’implication des femmes du département de la Cuvette,

l’association des femmes de la Cuvette vision et développement durable (Fcv2d), s’est réuni ce samedi 19 septembre 2020 à Brazzaville, pour présenter aux membres leurs projets ainsi que leurs attentes. A cette même occasion, il a été question aussi de faire un bilan à mi- parcours sur les activités relatives à l’avancement de ladite association depuis la tenue de l’Assemblée générale en août 2015.

 

Les femmes sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Elles ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. Elles ont un rôle fondamental à jouer dans l’adoption de modes de consommation, de production et de gestion des ressources naturelles durables et écologiquement rationnels…

Et tous ces efforts méritent un accompagnement. C’est dans cette perspective que, l’association œuvre pour le développement des femmes du département de la Cuvette.

« Le département de la cuvette est composé de 9 districts. Donc, nous travaillons avec ces districts. Nous donnons un élan à ces femmes, en appuyant leurs initiatives. Car, l’entreprenariat est indissociable du développement », a signifié la vice présidente de l’association Patricia Lydie Ondziet.

Pour connaitre, comment l’accompagnement de ces femmes se fait, une des membres Flore Bokete répond en langue nationale : « ngaï na moteki mbisi ya mokalu, pe lingomba epesaka biso maboko po na kovanda ngwi’’ qui signifie : « Je suis vendeuse du poisson fumé et cette association me vient en appui financier pour mieux m’enraciner ».

                                                                                                    Photo de famille entre le staff et les membres

Après sa création en 2015 au niveau national, l’Fcv2d a pu créer un réseau panafricain dénommé ‘’Renaissance d’Alkeluban’’, ancienne appellation de l’Afrique avant l’arrivée des européens. C’est après échanges avec les investisseurs internationaux que l’association des femmes de la Cuvette vision et développement durable (Fcv2d), est revenue vers ses membres pour concrétiser ses projets qui sont entre autres : le projet d’acquisition des terres pour une exploitation agricole dans chaque district ; créer de coopératives et proposer la mise en place d’une instance chargée d’interface entre l’association et les partenaires techniques et financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.