Actions du collectif  vert  sur l’urgence climatique

Actions du collectif vert sur l’urgence climatique

Le 5 juin dernier le collectif vert pour l’environnement, a fait une descente dans les écoles pour sensibiliser les élèves sur les impacts du changement climatique et sur les actions à engager pour éviter le pire.

Il est désormais évident que le changement climatique soit une menace pour la planète, d’après Carl Landzi, de l’association les amis du bassin du Congo, pour lui, que ce changement climatique, menace aussi bien nos vies, nos familles ainsi que notre avenir. « Nous sommes déjà confrontés aux effets du changement climatique ».

 En effet, les communautés souffrent déjà du manque d’eau potable, les populations restent très vulnérables aux changements climatiques, d’énormes pertes et dégâts lourds sont enregistrés après chaque catastrophe et des milliers de vie décimés, «  Nos assiettes sont vides en raison des sécheresses et inondations, les troubles saisonniers et autres pics de chaleur avec leur cohorte de maladies compliquent la vie, sans oublier la menace sur les activités agricoles, menace due à la raréfaction ou à l’abondance des pluies », a-t-il poursuivi.

En effet, plus de dix (10) écoles ont été sensibilisées du 5 au 26 juin 2021 et au parc zoologique pour parler aux enfants sur les dangers du changement climatique sous le thème : restaurer les écosystèmes.

 Il s’agit entre autres, de l’école Emonaya à Kombo Matari, du complexe scolaire Génération pratique à Massengo soprogi et la fondation Onanga ainsi que bien d’autres établissements situés au nord de Brazzaville.

Des clubs d’environnement ont été créés ainsi que des ambassadeurs et ambassadrices du climat ont été établis dans ces établissements scolaires, pour rester en contact en cas de besoin sur ce sujet, en vue de valoriser, préserver et restaurer les écosystèmes et la biodiversité.

Le collectif vert pour l’environnement est composé de : l’association les amis du bassin du Congo, que préside Carl Landzi,  l’association solidarité universelle, l’association le doigt vert en compagnie avec la société de recyclage  et de transformation du charbon écologique, Werecycle.

Face à la recrudescence du désordre climatique et du changement climatique la jeunesse à un rôle majeur à jouer dans l’atténuation ou l’adaptation des effets du changement climatique. En réalité un jeune formé ou sensibilisé de par son dynamisme et sa capacité à appréhender les concepts peut être un parmi plusieurs sensibilisés, va relayer l’information et la formation dans son entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.