Le PDCE procède à la collecte de candidatures des jeunes micro-entrepreneurs

Le PDCE procède à la collecte de candidatures des jeunes micro-entrepreneurs

Le Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE), financé par la Banque mondiale, a procédé, ce samedi 9 avril 2022, à Pointe-Noire, au lancement de la campagne de sensibilisation pour la collecte de candidatures des jeunes micro-entrepreneurs du secteur informel œuvrant dans les domaines de la menuiserie, l’agro-business et les services numériques.

Au total 1100 jeunes micro-entrepreneurs seront sélectionnés à Brazzaville et Pointe-Noire avec leurs périphéries. La candidature est volontaire et individuelle. Chaque candidat devra répondre à un questionnaire numérisé permettant d’évaluer la faiblesse de sa productivité et de ses revenus. Les échanges ont porté sur les critères d’éligibilité ; la composition du dossier, la période et les lieux de collecte de candidatures, les types et la durée des formations. 

Les jeunes éligibles à ces formations être propriétaire ou partenaire d’une entreprise familiale, d’une micro-entreprise, d’un groupement pré-coopératif ou d’une association/ONG œuvrant dans le secteur informel. De même, ils doivent être disposé à participer aux formations  et exercer dans les domaines d’activités éligibles à la formation : (i) l’Agro-business ; (ii) la Menuiserie et (iii) les Services du numérique. 

Les dossiers à fournir devront comprendre une pièce d’identité (Carte nationale d’identité, acte de naissance, passeport, permis de conduire) à caractère obligatoire. A cela s’ajouteront d’autres pièces subsidiaires comprenant  la copie d’une carte professionnelle ; une copie de l’agrément du groupement pré-coopératif ; une photocopie du récépissé de l’association/ONG et tout autre document montrant la preuve de l’exercice d’une activité. Les jeunes sélectionnés qui seront formés auront la possibilité de postuler au fonds compétitif pour le financement de leurs plans d’affaires.

En rappel, le PDCE a été lancé en 2014 avec un financement de 30 millions de dollars. Le financement additionnel entré en vigueur depuis décembre 2020 permet de former 5000 jeunes supplémentaires dont les 1100 des jeunes micro-entrepreneurs dans le cadre de l’appui à l’entrepreneuriat pour les jeunes vulnérables et les micro-entrepreneurs. A ce jour, le projet a déjà formé près de 500 micro-entrepreneurs.

Contact 

Mermans BABOUNGA

Spécialiste en communication

au Projet de Développement des Compétences

pour l’Employabilité (PDCE)

Tél : 06 618 49 91

E.mail : b.mermans@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.