Lancement BAC 2022 : « Je souhaite que le jour des résultats il y ait plus de cris de joie », dixit le ministre Mouthou

Lancement BAC 2022 : « Je souhaite que le jour des résultats il y ait plus de cris de joie », dixit le ministre Mouthou

La cour du lycée Pierre Savorgnan De Brazza (Lsb), a été bondée de monde le 21 juin 2022. C’est le lieu choisi par les autorités administratives et éducatives pour le lancement officiel des épreuves écrites du baccalauréat, session de juin 2022.

Il est 10h, quand le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Jean Luc Mouthou, accompagnés de plusieurs personnalités entament une tournée des salles d’examen.

Partout où ils passent, le ministre prodigue des conseils et des encouragements aux candidats. « Je souhaite que le jour des résultats il y ait plus de cris de joie qu’autre chose », a-t-il encouragé.

Et, il renchéri que l’université vous attend. « Nous espérons voir un maximum de candidats admis pour contribuer au développement du Congo », a-t-il poursuivi.

Après ces exhortations, c’est la distribution des sujets. La première épreuve pour toutes les séries confondues porte sur les mathématiques.

« Je pense que vous allez bien », a commenté le ministre pour détendre l’atmosphère.

S’agissant les candidats n’ayant pas trouvés leur nom sur la liste, le ministre rassure, qu’ils ont été orientés dans les centres les plus proches où, ils se trouvent.

Après le lycée du lancement, la délégation a terminé sa ronde au lycée de la Révolution en passant par le lycée Lumumba dans l’arrondissement 4 Moungali.

 » C’est depuis le premier jour des cours, que je me suis concentré sur mon examen. Je me sens en forme », rassure la candidate de la série D, Préfis Moumbélé, au centre de la Révolution.

Pour mémoire, on retient que pour la présente session, ils sont au total 94.561 candidats, répartis dans 244 centres sur toute l’étendue du territoire nationale.

Les épreuves écrites lancées ce jour, prendront fin le 24 juin prochain.

Cas insolite

Deux enseignants véreux ont été pris la main dans le sac à la direction des examens et concours (Dec) en matinée avant la ronde. Ces enseignants auraient pris de l’argent aux élèves pour leur inscription mais ces candidats n’ont pas retrouvé leurs noms sur la liste.

Suivez l’extrait du ministre à cet effet

Extrait du ministre Mouthou relatif à la situation des candidats et celle des enseignants présumés frauduleux

Lire aussi https://labreveonline.com/3941-des-candidats-reussissent-au-baccalaureat-general-2022/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.